Mon travail émerge du territoire de l’abstraction, comme l’architecte qui démarre par l’abstrait (le plan) pour aller vers la réalité,  avec des lieux, des souvenirs et des désirs qui réapparaissent.